Contemporaine et en pente

Plusieurs terrasses au lieu d’une…
En citoyen du Nouveau-Monde habitué au gigantisme des voitures et des hauteurs de plafonds notamment,  le propriétaire désirait, devant chez lui, une terrasse immense, d’un seul tenant. Soit le risque, à terme, d’en regretter la monotonie et le manque de charme. Argument qui porta sur l’épouse aussi et amena le couple à accepter un fractionnement de la même surface en plusieurs niveaux décrochés, végétalisés et ludiques.  
 

Etapes possibles   
 
Pas besoin quand on construit, de tout faire ou tout vouloir en une seule fois. Pour peu qu’un dessin d’ensemble soit réalisé, un jardin peut se faire en plusieurs étapes ou années. Ici le propriétaire a retenu l’idée, pour plus tard, d’une piscine naturelle dont l’emplacement a été réservé. Il a aussi admis de laisser au temps le soin de faire grandir certains arbres. Quelques sujets de grande taille ont été tout de même implantés, là où ils pouvaient préserver l’intimité et ajouter rapidement en troisième dimension.  
 

Le jardin, toujours appelle..
 
La netteté et visibilité des lignes et de la structure d’un jardin contemporain requièrent des tailles régulières et très compétentes. Elles imposent aussi un grand suivi du non envahissement par certaines espèces. Et l’attention nécessaire, au total, n’est pas forcément différente de ce que demande un jardin de charme, plus divers et foisonnant. Matière vivante, tout jardin appelle à la découverte de son rythme et de son évolution.
 
 

Avant même d’avoir rencontré le propriétaire, nous avions remarqué le surgissement de cette belle maison contemporaine, face au lac, sur une parcelle agricole entre les vignes. Notre expérience des terrains en pente nous faisait bien imaginer qu’à partir du devant de cette maison, on ne devait pas pouvoir visuellement complètement ignorer la petite route passant en contrebas. Mais pas question, en même temps, d’implanter de trop grand arbres qui, en cachant certes la voie publique, auraient aussi gêné la vue magnifique sur le Léman.. Et en pensée, pour le plaisir, nous imaginions les solutions possibles.   

Multiplier les terrasses   

C'est dire que, lorsque nous avons rencontré le Nord-américain qui avait choisi de s’établir là, nous n’avons pas été surpris par ses demandes, sauf une: en citoyen du Nouveau-Monde habitué au gigantisme des voitures et des hauteurs de plafonds notamment, il désirait, devant chez lui, une terrasse immense, d’un seul tenant. Soit le risque, à terme, de s’en lasser et d’en regretter la monotonie et le manque de charme. Argument qui porta sur l’épouse aussi et amena le couple à accepter un fractionnement de la même surface en plusieurs terrasses plus végétalisées et ludiques.   

Rêve de jardin, rêve raisonnable   

Surprise appréciable: ici l’architecte ou les circonstances n’avaient pas laissé une part financière trop congrue au paysagiste. Pour être à la hauteur d’une construction de qualité, l’investissement paysager devrait être de 10 à 15 % du coût global. Faute de quoi, il y aura forcément forte déception et terrible contraste entre un bâtiment réusi et des abords quelconques. Parfois la part est si étroite que toute intervention est impossible, au point que les terres sont simplement tirées par un maçon dont la pelle mécanique est restée sur le terrain ou est disponible pas trop loin de là. Soit un travail qui devra être repris et détruit à grands frais si, par suite, un paysagiste est appelé.   

Sagesse, financière aussi    

Soit aussi, au plan du marché immobilier, une banalisation et dévalorisation de mètres carrés souvent payés très chers; en cas de revente un aménagement médiocre tire le prix vers le bas, alors qu’un investissement jardinier de qualité se rembourse d’au moins deux fois et se révèle surtout décisif en cas d’hésitation de l’acheteur entre plusieurs objets.   

Etapes possibles   

Pas besoin non plus quand on construit, de tout faire ou tout vouloir en une seule fois. Pour peu qu’un dessin d’ensemble soit réalisé, un jardin peut se faire en plusieurs étapes ou années. Ici le propriétaire a retenu l’idée, pour plus tard, d’une piscine naturelle dont l’emplacement a été réservé. Il a aussi admis de laisser au temps le soin de faire grandir certains arbres. La parcelle n’en comptait aucun et quelques sujets de grande taille ont été tout de même implantés, là où ils pouvaient préserver de l’intimité et ajouter rapidement en troisième dimension.   

Toujours guider le regard    

Pour éviter que le regard ne se porte sur la route en contrebas, il était impossible de compter sur les haies seulement; limitées réglementairement à hauteur de deux mètres elles ne pouvaient à elles seules suffire à masquer l’entier de la petite route. Tout a donc été fait pour qu’entre les terrasses du haut et le bas de la propriété, le spectacle et la promenade, sur trois niveaux différents, soient les plus captivants possibles.  
Créer des sons pour en remplacer d’autres..   

Un projet de fontaine a été écarté pour des raisons de sécurité des très jeunes enfants; le bruit du tombé de l’eau est une autre manière possible de rendre moins attentif au passage d’un véhicule, voire même de subjectivement l’annuler. En plus de l’espace réservé de la future piscine naturelle, quatre zones ont été déterminées, correspondant aux demandes du couple de propriétaires: la partie à vivre – plus lounge - près de la maison, un potager que nous avons installé dans de grandes bassines en fer rouillé, une place de jeux et un jardin zen fait de bambous et petits buis avec végétation très basse, la miniature et la pousse lente faisant partie de cette philosophie. Le gravier y est précisément râtissé comme si un caillou y avait été jeté propageant sur le gravier les mêmes ondes que sur l’eau d’un lac..  

Gérer ses passions.. 

En passionné des jardins, le propriétaire lit tout ce qui s’écrit à leur propos et suivit pas à pas l’évolution de notre travail en y contribuant notablement au plan de la réflexion permanente. Son épouse, à un certain moment, ne cacha pas sa crainte naissante de voir, dans le futur, cette passion déborder sur la vie de famille.   

Mode très influente.. 

Les grandes revues de jardin allant aujourd’hui, par mode, beaucoup dans ce sens, les maisons contemporaines ont souvent des jardins très construits avec des éléments de qualité certes mais visiblement  préfabriqués, industriels et parfois rigides, voire austères et comme pétrifies dans le temps. Pour donner de l'unité au jardin, nous avons donc choisi d'adopter partout la même couleur et origine de pierre mais en variant ses exécutions . Les dalles proviennent ainsi d'un fournisseur dont nous savions qu'il utilisait parfois la poudre provenant de la même carrière de pierre bleue noire où nous allons chercher souvent nos enrochements et pierres de chemin.

Introduire la diversité 

Nous sommes donc allés y chercher, en complément, les gravillons des sentiers et les gros cailloux des gabions retenant les talus. Quant à savoir si un jardin contemporain exige moins d' entretien qu’un autre type de jardin, la réponse appelle nuances. 

Le jardin, toujours appelle..

La netteté et visibilité des lignes et de la structure d’un jardin contemporain requièrent des tailles régulières et très compétentes. Elles imposent aussi un grand suivi du non envahissement par certaines espèces. Et l’attention nécessaire, au total, n’est pas forcément différente de ce que demande un jardin de charme, plus divers et foisonnant.Matière vivante, un jardin réussi est un constant appel à la découverte de son rythme et de son évolution.  
 

Lieu Yens

Surface 835 m2

Année 2012