Jardin du matin calme

Jamais de grands arbres
Pour retrouver cette ambiance particulière des jardins zen du pays du soleil levant, nous avons nous aussi divisé les espaces, aménagé entre eux les circulations et des terrasses permettant d'admirer tantôt le jardin, tantôt la maison.  Tel est le manque de place au Japon que là-bas les grands arbres ne s’y rencontrent que dans les grands parcs. Nous aussi, nous avons, comme le souhaitaient les propriétaires qui rentraient de là-bas, joué la carte du minimalisme. Là-bas, en effet, où l’on ne crée pas des jardins mais des représentations miniaturisées de jardin…
 

Multiplier les tableaux, les miniatures végétales…
Nous avons cherché des espèces aux développements facilement contrôlables. La division des espaces permet la multiplication de véritables tableaux végétaux, chaque fois différents depuis chacune des fenêtres de la maison. Ils supposent un entretien attentif pour éviter que certaines espèces trop exubérantes ou trop engraissées ne fassent exploser la toile..
 

Chercher le « vert » japonais..
Comme on ne le fait d'ordinaire que pour les grands arbres, ici, même pour des plantes de petite taille, on favorise la charpente aux dépens d'un trop abondant feuillage. Avantage: la lumière pénètre partout et la végétation de sol sera très verte; c'est ainsi qu'on l'aime au Japon où cette couleur doit contrebalancer un environnement souvent très construit.
 
 

Ils ont vécu à Paris un moment mais c'est au Japon que ces nouveaux propriétaires d'une maison d'Aubonne ont vécu plusieurs années pour leur travail. Ils y sont tombés amoureux des jardins de là-bas, très épurés, aux plantes et sujets de petites tailles. Tel est là-bas le manque de place, que les grands arbres ne s'y admirent que dans les grands parcs.   

Contrôler la pousse    

D'où l'importance, pour agrandir l'espace, de jouer le minimalisme et trouver des espèces aux développements facilement contrôlables. La division des espaces permet la multiplication de véritables tableaux végétaux, chaque fois différents depuis chacune des fenêtres de la maison..   

Représentations de la nature    

Ces tableaux végétaux qui sont autant d'allégories de divers paysages, sont des moyens supplémentaires de faire oublier avec succès l'exiguïté des parcelles. Mais partout, comme pour établir un trait d'union entre des univers différents, l'eau, la pierre et la végétation donnent un rythme, même inconscient.. Pour retrouver cette ambiance particulière des jardins zen du pays du soleil levant, nous avons nous aussi divisé les espaces, aménagé entre eux les circulations et des terrasses permettant d'admirer tantôt le jardin, tantôt la maison.   

Créer des surprises    

Important aussi d'aménager des surprises, de créer des obstacles visuels , des cadres à franchir pour que, derrière, surgisse l' inattendu: le changement de type de végétation ou alors un sujet particulièrement remarquable, comme un arbre à nuages, qui devra être taillé avec un soin infini pour lui conserver «  l'effet bonsaï » . Le tailler par dessus favoriserait trop le bourgeonnement et la pousse rapide. On élimine donc plus qu'on ne réduit.   

Favoriser la transparence   

Comme on ne le fait d'ordinaire pour les grands arbres, ici, même pour des plantes de petite taille, on favorise la charpente aux dépens d'un trop fort feuillage.  

Le vert, absolument  

Avantage: la lumière pénètre partout et la végétation de sol sera très verte; c'est ainsi qu'on l'aime au Japon où cette couleur doit contrebalancer un environnement souvent très construit.   

Des bassines à la place de la pente   

Les Japonais aiment aussi jouer avec la pente. Le terrain de cette parcelle étant plutôt plat, nous avons créé des bassines pour ajouter en troisième dimension. Et pour agrandir encore l'espace et masquer les limites, en périphérie de parcelle, tout est fait pour rejoindre harmonieusement la végétation des voisins.   

Zénitude: un équilibre délicat..   

Question entretien et maintien de ces équilibres délicats, gare, juste ensuite, à un engraissement de sol trop riche qui ferait trop vite « exploser » ce décor finalement très contrôlé, constamment nettoyé pour que rien n'altère la perfection de l'ensemble. 
 

Lieu Aubonne

Surface 928 m2

Année 2011