Du bitume à l'Eden de verdure

9 juillet 2018
Inspirations

Du bitume à l'Eden de verdure

Sur les quais à Morges, un parking s’est transformé en jardin. Le béton d’hier a fait place au végétal qui a métamorphosé l’espace en un lieu radieux et vivant aussi chatoyant que les reflets des vagues sur le lac qui semblent lui caresser les pieds.

 

Le goudron d'autrefois a laissé place à un jardin luxuriant.

Ici, sur 280 m2, l'espace bénéficie désormais de deux places de parc, de trois fontaines, d’une boma (banc circulaire) et d’un espace de repos.

En plus de transformer le parking en jardin, Mise en Scène s’est attelée à transformer l'ancien chemin piétonnier situé sur la parcelle et qui était accessible au public... 

...en une promenade romantique avec pour toile de fond le Léman. Les passants ainsi considérés avec respect s’y montrent plus discrets et respectueux en retour de la confiance qui leur est faite. 

Une généreuse haie de bambous, tout aussi légère que occultante permet aux propriétaires d’être abrités visuellement des passants.

En passant sous un fin portique, on pénètre dans une sorte de sas, subtilement dissuasif pour éviter aux passant de vouloir entrer dans ce jardin privé.

Plus loin dans leur jardin, quand ils le désirent, l’espace est ouvert pour bénéficier de la vue et du panorama grandiose.

Lorsque sur les quais à Morges, un parking se transforme en jardin, on se plaît à rêver … Les villes pourraient-elles, elles aussi, faire disparaître en sous-terrain les parkings et créer en surface des espaces de vie et de partage ?