ARCHITECTURE PAYSAGÈRE

Au bout de vos envies...

Les plus beaux jardins du monde, les plus visités, sont les plus fous, les plus originaux, les moins conformes à tout ce qu’on connaît ordinairement... Mais à chaque fois le projet obéit à une idée claire, précise et constante.

Comme si l’important pour le visiteur était de constater d’abord que quelqu’un était allé, pour une fois jusqu’au bout de son rêve. Il ne faut donc rien s’interdire.

Laissez parler vos envies, même les plus surprenantes.

Car autant pour construire une maison, il faut se battre contre mille réglementations, autant pour un jardin, tout ou presque est possible...

Un jardin est lieu de découvertes ou de fêtes, en famille, entre amis.

Il transmet aussi des valeurs, pour longtemps. Il est une manière de se raconter, de rappeler l’importance de la recherche, de l’harmonie et du goût pour les autres. Le jardin donne encore à votre maison une valeur ajoutée bien supérieure à l’investissement. Le beau jardin est une sagesse, à tous les titres.

Voir ce que d‘autres ne voient pas

Pour créer un beau jardin, il faut d’abord «ouvrir les yeux» et découvrir, en habile enquêteur, ce que d’autres n’ont pas vu, comme potentialités, souvent extraordinaires.

Parce que les courbes et mouvements d’un terrain ne sont jamais figés, l’espace peut toujours être agrandi. Des talus peuvent être supprimés et des circulations dessinées pour donner envie de s’y ressourcer.

Donner au jardin toutes ses chances…

Imaginer un plan de jardin c’est aussi détecter les vents dominants dont il faudra protéger certaines variétés. On peut aussi, en taillant ou supprimant certaines végétations, gagner en lumière, autoriser des massifs apportant couleurs et diversité. Des roches, murets ou séparations en métal autorisent à multiplier des niveaux et des endroits différents; cette utilisation de la pierre et de l’acier, domaine où Mise en Scène est particulièrement inventive, permet aussi de retenir la chaleur et d’augmenter le nombre et l’originalité des espèces possibles.