Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

C’est quand elles dorment que l’on sculpte les plantes…

Conseils

C’est quand elles dorment que l’on sculpte les plantes…

Conseils

Les tailles pratiquées durant l’automne et l’hiver sont des gestes essentiels pour le bon développement et l’esthétique de votre jardin. Zoom sur ce soin primordial.

La taille de formation se pratique dès l’automne ; soit, sous nos latitudes, dès que les jours raccourcissent. La quantité de lumière diminuant sensiblement, la plante entre naturellement en dormance. Soit une période de repos végétatif où la plante ralentit ses fonctions vitales pour économiser de l’énergie. La sève étant redescendue, on taillera habilement certaines pousses de l’année pour éviter que toutes ne se transforment en troncs et obscurcissent le cœur du végétal. Mais l’objectif n’est pas seulement de gagner en lumière et transparence. Il est aussi de sculpter l’arbre et de lui donner de l’élancement ou des formes très originales et spectaculaires.

Tout arbre peut être sculpté…

N’importe quel arbre peut être ainsi sculpté ; un simple pin nain pourra par exemple être taillé, comme « libéré » des pousses de l’été et son développement « guidé » vers des branches charpentées en « nuages » de verdure, harmonieusement calibrés et esthétiquement disposés… Les Japonais y excellent, notamment pour les érables dont ils savent aussi révéler la splendeur des écorces… Mais cet art ne s’improvise pas, comme le confirme Julien Kellenberger, directeur de Mise en Scène.

Pourquoi demander à des professionnels de tailler vos arbres ?

« Une telle taille devrait être réalisée uniquement par un professionnel qui saura accompagner l’arbre au plus près de sa pousse naturelle. J’observe malheureusement fréquemment que les tailles « maison » ont tendance à densifier les sujets là où il ne faudrait pas. Des extrémités de branches trop denses et chargées, risquent de casser au gré du vent et de la neige. Esthétiquement aussi, les dégâts sont vite importants ; certains sujets mettront jusqu’à trois ans pour être « rattrapés ».

Pourquoi est-ce importante de tailler dès l’automne ?

Dès que la sève redescend, la plaie ouverte par une coupe risque moins de s’infecter. La cicatrisation peut se faire tranquillement et l’arbre n’aura pas à subir le stress d’une coupe d’été. Juste avant que l’entier des feuilles ne tombent, il est aussi utile de profiter encore des quelques feuilles restantes pour vérifier visuellement qu’une branche est sèche ou bien vivante…
L’hiver est certes également une période possible mais la neige, en montagne notamment, aura tendance à casser rapidement les branches trop « fournies » et ne permettra plus ainsi de bien inventorier les branchages abimés et à éliminer.

Quels sont les arbres qui se taillent à d’autres périodes ?

Presque tous les arbres peuvent se tailler en automne exception des arbres à fruit et des arbres à fleurs. « Les premiers (malus, sorbiers) pourraient encore servir de garde-manger aux oiseaux durant l’hiver ; nous préconisons donc de les tailler plus tardivement. Quant aux arbres à fleurs qui fleurissent au printemps, mieux vaut les tailler tout juste après leurs floraisons pour ne pas risquer de supprimer les bourgeons apparus dès l’automne et qui sont autant de promesses spectaculaires pour la belle saison ».
A quoi s’ajoute aussi la beauté du spectacle d’une haie ou de buissons topiaires bien taillés mettant en valeur le tableau éblouissant des couleurs automnales.
En plus de les « former » intelligemment, ces tailles offrent encore, aux arbres concernés, une plus forte croissance au printemps.

Retendre les tuteurs

A noter encore que l’automne est aussi la période idéale pour retendre les tuteurs des arbres que vous seriez en train de guider. Alors que la tension des câbles ou cordes aura eu tendance à s’amoindrir en raison de la croissance ou des mouvements de la plante durant la belle saison, c’est maintenant qu’il s’agit de vérifier l’efficacité des dispositifs. Ce soutien permettra aussi d’éviter que le poids de la neige ne fasse trop de dégâts.

Conseils / Blog

Conseils

Comment préparer son jardin pour l’hiver ?

Certains gestes sont essentiels pour permettre à votre jardin de bien passer l’hiver. A quoi s’ajoute l’utilité – et le plaisir – de continuer à bien l’observer durant toute la saison pour voir ce qui s’y passe. Nos équipes d’entretien se tiennent à votre disposition pour vous accompagner. lire

Inspirations

Diva: l’enchantement d’un fauteuil…

meubles d’intérieurs créent le même spectacle, le même plaisir à regarder que de très belles plantes dans un jardin. C’est le cas de ceux que les designers de Borzalino dessinent et confectionnent avec beaucoup de soin dans leurs ateliers toscans. lire

Les cookies c’est délicieux !