Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

Comment préparer son jardin pour l’hiver ?

Conseils

Comment préparer votre jardin pour l’hiver ?

Conseils

Certains gestes sont essentiels pour permettre à votre jardin de bien passer l’hiver. A quoi s’ajoute l’utilité – et le plaisir – de continuer à bien l’observer durant toute la saison pour voir ce qui s’y passe. Nos équipes d’entretien se tiennent à votre disposition pour vous accompagner.

Secouer les branches trop chargées

«En hiver, le risque principal est l’écrasement de certains arbres et arbustes sous le poids de la neige», explique Etienne Pochon, paysagiste et horticulteur chez Mise en Scène.
Les plantes les plus «à risque», sont les espèces aux feuillages persistants ou aux aiguilles très denses. Les taxus ou les buis taillés en nuages que nous plantons fréquemment dans les jardins que nous réalisons, sont par exemple à surveiller de près.
On ne le dira jamais assez : même durant la saison froide, il est important de garder un œil et un contact étroit avec son jardin. Il suffit ainsi de se balader en prenant soin de secouer les branches très alourdies pour leur permettre de retrouver leur forme initiale.

Tuteurer et ceinturer certains arbres

Si ce geste peut suffire à la majorité des arbres, pour d’autres aux formes plus étonnantes, il peut être utile « d’assurer » certaines branches avec des étais, pour les soutenir. C’est le cas notamment des cèdres plantés presque à l’horizontale pour plus de spectacle.
Parfois, certains sujets comme les cyprès, méritent aussi d’être ceinturés par un cordage afin d’éviter qu’ils ne s’ouvrent sous le poids de la neige ou cassent en cas de tempête.

Protéger les plantes méditerranéennes…

Si vous avez dans votre jardin des plantes méditerranéennes qui ne supportent les fortes gelées, c’est le dernier moment pour les emballer. Attention tout de même à ne pas trop les protéger ; au risque qu’elles ne puissent plus « respirer » et qu’elles pourrissent. Les plantes exotiques au feuillage persistant, sont sans doute les plus difficiles à hiverner car elles ne doivent pas être plongées dans le noir total pour que le processus de la photosynthèse puisse continuer. Pour elles, si vous n’avez pas de serre, prévoyez une seule couche de couverture isolante qui laissera passer suffisamment de lumière et disposez-les dans un endroit naturellement abrité du vent. En revanche, les plantes à feuillage caduc peuvent être emballées plus généreusement. A noter que certaines jardineries proposent désormais un service d’hivernage pour les plantes en pot, ce qui peut s’avérer utile.

Continuer d’arroser les plantes qui sont hivernées

N’oubliez surtout pas de les arroser, car tout le système racinaire continue de vivre même s’il est au repos. Pour savoir si la plante a encore suffisamment d’eau, il suffit de toucher la terre ou de jeter un simple coup d’œil sur les feuilles pour s’en assurer et par là-même vérifier qu’elles ne subissent pas d’attaques de parasites.

Lorsqu’elles sont emballées, surveiller les parasites et les champignons

«En hiver, les plantes méditerranéennes sont comme nous : elles risquent d’attraper toutes les maladies qui traînent. Les cochenilles et les pucerons sont les dangers les plus courants. La cochenille, plus discrète et plus difficile à dénicher, affaiblit beaucoup la plante. Il en existe deux : la cochenille farineuse qui ressemble à une mince couche de duvet blanc et la cochenille à carapace qui a une sorte de coque brune ressemblant beaucoup à de l’écorce et qui est très difficile à distinguer. On la décèle souvent uniquement lorsqu’il y en a énormément. Des traitements sont alors nécessaires ; n’hésitez pas à nous demander conseil », ajoute Etienne Pochon.

Conseils / Blog

Inspirations

Même en hiver, un jardin est capable d’étincelles

En cette période de fêtes, nous espérons que vous profitez pleinement de votre jardin pour recevoir ; le temps d’apéros festifs inoubliables. Là où l’air pur nous permet de goûter à l’insouciance… tout en respectant, pour un temps encore, les gestes barrières, laissons à nos jardins le soin de nous envoûter… Que le spectacle commence ! lire

Inspirations

La plante du mois de décembre : la graminée, cette beauté givrée

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. En ce mois de décembre, ce sont les graminées qui animent de leurs magnifiques fleurs givrées nos jardins enneigés. lire

Les cookies c’est délicieux !