Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

La plante du mois d’octobre ; l’érable japonais offre la flamboyance de l’automne en toute saisons.

Inspirations

La plante du mois d’octobre ; l’érable japonais offre la flamboyance de l’automne en toute saisons.

Inspirations

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. En ce mois d’octobre, rien de mieux que les érables japonais pour enflammer votre jardin !

Parce que son spectacle se joue durant toutes les saisons

« Planter un érable japonais, c’est un peu comme s’offrir un beau photophore… Il enrichit tous les jardins d’une présence singulière. Avec beaucoup d’élégance et de caractère », raconte Julien Kellenberger, directeur de Mise en Scène. La beauté de leurs nouvelles feuilles dentelées aux couleurs vives dès le printemps et leur flamboyance est fascinante à observer. Durant toute l’année, il offre le spectacle qu’on aime tant voir durant l’automne dans nos forêts et nos jardins. Un acer deshojo par exemple, se pare de feuilles rouge vif couleur crevette au printemps qui deviendront vertes en été puis à nouveau rouge flamme à l’automne. Alors que d’autre passeront du jaune au vert pour finir en feu d’artifice orangés avant de tomber.

Son écorce et sa charpente sont aussi belles que son feuillage

« Ce que l’on connait moins de lui c’est la beauté et la variété de son écorce », ajoute Julien Kellenberger. Celle d’un deshojo, par exemple, est cannelée et ressemble à des tubes emboités les unes dans les autres. D’autres ont le bois rouge et l’aspect « pelé ». « La beauté de l’architecture de ses branches, sa « charpente » comme on l’appelle, font d’eux des vecteurs d’émotions en toutes saisons. Son tronc bien éclairé sera admirable en hiver dès la nuit tombée pour accueillir les visiteurs devant l’entrée d’une maison ou juste devant les fenêtres d’un salon.

Veiller à choisir la bonne variété au bon endroit

Certaines variétés peuvent être taillées sans risque de gourmands (les repousses de survie). « Mais naturellement un érable n’est pas fait pour être taillé », conseille Etienne Pochon, pépiniériste chez Mise en Scène. « Il est possible de très légèrement le charpenter, mais demandez toujours à un professionnel de le faire. Son bois supporte mal les coupes : il s’infecte et cicatrise mal et creuse sa moelle risquant de créer des cavités et des fragilités dans le tronc ». Mieux vaut choisir la bonne variété au bon endroit et ce d’autant plus que le choix est grand ! Certains resteront naturellement très petites alors que d’autre pourront atteindre jusqu’à 5 mètres de hauteur. D’autres, pleureurs, pourront user de leur charme auprès d’un bassin par exemple, tel « Narcisse » s’observant.

Choisissez-les dans les pépinières de Mise en Scène

« Mais certains tolèrent très bien des coupes légères. Chez Mise en scène, nous aimons les laisser pousser en pleine terre et très en largeur dans nos pépinières afin de leur offrir une structure très minimaliste », ajoute Julien Kellenberger. Cette taille en transparence, permettra parfois de les placer dans des endroits parfois plus restreints sans pour autant « envahir » l’espace. En ne retenant d’eux plus que l’essentiel : leur élégance et leur finesse… A l’image de leur feuillage.

Où le planter ?

En matière d’ensoleillement, faites-vous conseiller par nos pépiniéristes. Si certains supportent bien le soleil, d’autres comme les érables à feuille jaune risquent de brûler trop exposés. L’érable japonais préfère un sol acide et supporte très bien de pousser dans des pots. S’il supporte très bien le froid, pensez tout de même à le secouer en cas de neige pour éviter que ses branchages cassent.

Attention fragile

Mais attention, cette beauté est fragile. Les érables sont sujets aux maladies. Il n’est pas rare de les voir soudains souffrir sans vraiment d’explication. Ils sont sensibles aux vents, au coup de sec, à l’oïdium et aux pucerons. Observer les donc attentivement pour réagir à temps. Car les découvrir soudain atteints est au moins aussi désolants que leurs charmes sont éblouissants…

Conseils / Blog

Inspirations

La plante du mois d’octobre ; l’érable japonais offre la flamboyance de l’automne en toute saisons.

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. En ce mois d’octobre, rien de mieux que les érables japonais pour enflammer votre jardin ! lire

Inspirations

“On dirait le Sud…”: le jasmin étoilé, aussi extraordinaire que la chanson

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante lui tenant à cœur. En ce mois de juin, c’est le trachelospermum jasminoides ; autrement, dit : le jasmin étoilé ; un arbuste à palisser, très remarquable tant il parfume nos jardins et nous fait voyager durant tout l’été. lire

Les cookies c’est délicieux !