Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

La plante du mois de février ; l’hamamélis, le noisetier des sorcières !

Inspirations

La plante du mois de février ; l’hamamélis, le noisetier des sorcières !

Inspirations

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. En ce mois de février, c’est le noisetier des sorcières – l’hamamélis – qui promet d’ensorceler nos jardins.

Parce qu’elle fleurit en hiver…

Moins connu que le noisetier de nos régions, aux minuscules fleurs rouges et chatons – lui aussi très intéressant car endémique et fructifère, facile à tailler en haie stricte ou plus libre – l’hamamélis, un autre noisetier né lui en Virginie, aux Etats-Unis, est une plante décorative désormais aussi appréciée des Européens. Elle anime et embellit nos jardins en hiver puisque c’est à cette saison qu’elle fleurit, unique fois dans l’année et avant la pousse des feuilles. Ses petites fleurs, couleur de l’or, orange ou carmin selon la variété, sont alors si fines qu’on les dirait en filigrane ou créées par une araignée.

Etrange craquement…

Mais ce n’est pas tout : six mois, plus tard, une autre surprise attendra ceux qui sauront l’inviter dans leur jardin. A l’été, les fruits, qui ressemblent à des noisettes, vont mûrir et éclater dans un craquement parfaitement singulier. Les graines seront ainsi projetées jusqu’à 4 mètres en avant… Soit une manière probablement de se reproduire et avancer dans l’environnement.
Mais cela surprend tellement que le buisson d’hamamélis est appelé, dans le langage populaire, « noisetier des sorcières ».

Plante guérisseuse

L’étrangeté et l’appellation de cette plante tient peut-être aussi à ses propriétés guérisseuses que connaissaient bien les Indiens d’Amérique du nord. Et la pharmacopée d’aujourd’hui lui reconnaît des qualités d’astringence, permettant de resserrer les tissus, stimuler la cicatrisation, apaiser les hémorragies et réparer la peau… Son hydrolat souvent utilisé en déodorant ou anti-transpirant, dégage une légère odeur de plante et de miel.

Autre propriété qui donnera des idées aux enfants : les branches de l’hamamélis sont si souples et flexibles que les Amérindiens les utilisaient pour confectionner leurs arcs.

Où le planter ?

L’hamamélis, si vous le choisissez, se plantera en solitaire, dans un sol léger, humide et en situation abritée. Il tend à pousser en largeur. A l’automne, ses feuilles se teintent, superbement, de jaune et de rouge.

Conseils / Blog

Conseils

Gazons : magie des températures plus douces et de la rosée.

Suite à la sécheresse estivale, les gazons ont souvent beaucoup jauni, nous rappelant certaines aires d’autoroutes du sud de la France au mois d’août ! lire

Conseils

Pourvu que la cuve soit pleine !

Suite à la sécheresse de cet été, vous êtes nombreux à vouloir installer une citerne pour récolter l’eau de pluie pour arroser votre jardin. Mise en Scène peut vous accompagner pour étudier le potentiel d’une telle installation chez vous et pour sa mise en place. lire

Les cookies c’est délicieux !