Le jardin qui danse dans un quartier dense…

Jouxtant en plus la forêt, la parcelle ici permettait de créer un univers où l’on oublie complètement l’appartenance à un style d’habitat répétitif et dense, même s’il est très bien conçu.

Au sud-est un bosquet de plus grands arbres cache aussi juste ce qu’il faut d’une construction relativement proche. Contrastant avec les lignes très droites de la maison contemporaine, les formes et circulations du jardin restituent de la douceur et semblent comme couler en goutte d’eau jusqu’à une terrasse de bois d’où l’on peut observer en tous sens.

Partout aussi la végétation est libre, joyeuse et complice de la forêt semblant regarder le spectacle…

Lieu Gros-de-Vaud

Surface 300 m2

Année 2018