Un jardin tableau

Comme un tableau chaque jour différent, le jardin entre ici par la baie vitrée d’une nouvelle aile de la maison. Il y apporte désormais, en contraste et complément, des lignes très douces semblant s’écouler vers la campagne à laquelle la maison contemporaine est désormais parfaitement intégrée.

Le bouleau pleureur demandait un certain courage devant l’ampleur du décor lointain. Bienvenu à la canicule, il est aussi un premier plan qui amène à marcher quelques mètres plus loin... 

... et entrer dans cet univers où les graminées accrochent la lumière qui se glisse et joue à l’infini entre les poutres de la boma ou sous les charpentes prometteuse du pin ou d’autres essences fraîchement débarquées…

Lieu Fribourg

Surface 850 m2

Année 2018