Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

Bonne résolution : faire en sorte que la nature survive à notre jardin !

Un jardin, un secret

Bonne résolution : faire en sorte que la nature survive à notre jardin !

Un jardin, un secret

A l’aube de cette nouvelle année, l’équipe de Mise en Scène vous propose quelques bonnes résolutions.
Troisième vœu : que la nature survive à notre jardin !

En matière d’énergie, on sait tous désormais que le kilowattheure le plus propre est celui que l’on ne consomme pas. La réflexion peut être la même en matière de traitements pour nos jardins. A l’heure où les produits biologiques sont déjà un effort important, il peut être aussi profitable de repenser certains espaces dans notre jardin pour s’en passer complètement.

Le gazon, un poste clé…
« De manière générale, il est toujours nécessaire de privilégier des produits naturels autant pour les traitements que pour les engrais », explique Grégory Bayet, en charge du secteur entretien chez Mise en Scène. « Mais on peut encore faire davantage. Pour ce qui est des gazons par exemple, les engrais biologiques que l’on pourrait espérer moins nocifs, doivent en réalité être employés en plus grandes quantités et mettront donc plus de temps à être lessivés, ou « digérés » par les sols. Un éco-geste important pour nos jardins serait, dès leurs créations, de privilégier la plantation de gazons fleuris qui ont plusieurs avantages. Leur croissance étant plus lente, ils ne nécessitent d’être tondus qu’une seule fois par mois, au plus fort de de l’été ; au lieu de toutes les semaines pour un gazon classique. A quoi s’ajoute l’intérêt de la présence et de la variété des fleurs qui raviront les abeilles – qui en ont bien besoin – et nombreux autres insectes, oiseaux et petits animaux ».

Le pouvoir des fleurs

A quoi s’ajoute le plaisir des yeux et des enfants qui observeront et offriront à tout va ; pâquerettes, fleurs de trèfles et autres campanules. « Mieux encore certaines zones moins pratiquées ou traversées par les enfants ou les chiens pourraient être plantées de prairies fleuries qui poussent jusqu’à 50 voir 80 cm de haut et ne nécessitent que quatre fauches par an. Mais en prenant soin de laisser les fleurs s’égrainer sur place uniquement lors de la première fauche, au mois de juin ; au risque, sinon, que la prairie devienne trop dense et que les graminées prennent le dessus au fil des ans ».

Moins d’arrosage

En matière d’arrosage aussi, un gazon fleuri de 15 cm de haut, ou une prairie, ne souffriront pas de la sécheresse en se servant de la rosée matinale pour traverser l’été sans apport d’eau supplémentaire…
« Les prairies fleuries et les gazons fleuris ne nécessitent, purement et simplement, aucun traitement et aucun engrais à l’inverse des gazons classiques », assure Grégory Bayet.

Des haies vives et vivantes… !

« Un autre moyen efficace d’améliorer le microcosme de nos jardins est de planter des haies vives. Il est bon de savoir que les laurelles – plantées en masse dans nos régions – ne nourrissent seulement que trois espèces d’oiseaux », ajoute encore le jardinier. Pour un bonheur encore plus large de ces derniers, plantons donc des sorbiers dans nos haies et réjouissons-nous de voir fleurir encore les amélanchiers qui les nourriront eux aussi.
Placé en première loge, Grégory Bayet observe tous les jours que certains jardins sont bien plus vivants que d’autres. « Ceux chez qui nous ne traitons pas ou très peu sont bien plus habités par les insectes et les oiseaux » dit-il.

Des changements audibles…

Alors que certains gestes en faveur de l’environnement sont moins aisés à défendre et promouvoir parce que leur impact direct est invisible et pas facilement quantifiable, pourquoi ne pas profiter, en 2021, de réaliser ces changements qui vous permettront d’entendre vos jardins, encore plus, chanter !

Conseils / Blog

Inspirations

Primordiale végétation !

« Aujourd’hui, trop souvent, certains professionnels négligent les grands et beaux végétaux dans les jardins qu’ils traitent. A nous pourtant, architectes paysagistes, de sensibiliser certains propriétaires à leur intérêt d’investir dans de très belles plantes aux pouvoirs exceptionnels ». lire

Inspirations

S’il te plaît, dessine-moi un jardin…

Mise en Scène expose son art des jardins dans sa galerie d’Art à Morges jusqu’à la fin de l’été. A découvrir dès maintenant. lire

Les cookies c’est délicieux !