Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

De l’eau – mais aussi des risques – en abondance !

Conseils

De l’eau – mais aussi des risques – en abondance !

Conseils

Grâce à l’eau tombée en abondance, les jardins se portent très bien. Le revers de la médaille ce sont les maladies fongiques qui se sont développées en raison de l’humidité et nécessitent des traitements, au risque, sinon, d’affaiblir la plante durablement. Nos équipes se tiennent à disposition pour vous accompagner.

Éviter une propagation et généralisation rapides

Les signes les plus évidents de la présence de l’oïdium sont l’apparition de taches blanches poudreuses sur les feuilles, les tiges, les bourgeons, les fleurs et parfois les fruits. Une fois qu’il est présent, ce champignon se développe rapidement, surtout par temps humide et chaud. Si l’on n’intervient pas rapidement, il peut infecter d’autres parties de la plante et d’autres végétaux qui l’environnent. La photosynthèse ne pouvant plus se faire, la plante s’affaiblit et ne se développe plus comme elle le pourrait. Elle réduit sa quantité de fleurs, et pour les fruitiers, sa production de fruits. Elle devient aussi plus sensible à d’autres maladies.

Traitement antifongique

« De nombreuses plantes sont concernées par ces maladies fongiques. J’observe en ce début d’été des chênes attaqués par l’oïdium, mais aussi des rosiers qui ont les taches noires classiques des attaques de champignons. Des azalées également. Les traitements au cuivre relativement légers sont très efficaces. Ces sont les mêmes qui sont utilisés couramment pour la viticulture biologique », explique Etienne Pochon, horticulteur et chef d’équipe chez Mise en Scène.

Bon côté de la médaille

« Quoi qu’il en soit, cette eau permet aux plantes de se développer magnifiquement », observe Etienne Pochon. « Mieux vaut en avoir trop que pas assez ! Mais les mauvaises herbes croissent elles aussi à vue d’œil ! Les enlever régulièrement permet d’aérer les massifs plantés et de laisser la place aux plantations pour se développer. » Il est important surtout de les éliminer avant germination pour éviter d’ajouter des graines au stock grainier de l’an prochain !

Moment de tailler

La tailles en transparence des arbres et des arbustes peut se faire idéalement maintenant, mais aussi tout l’été. L’important, surtout, est de ne pas la pratiquer trop tôt au printemps afin d’éviter que la repousse – rapide à cette période – anéantisse l’effort en quelques semaines seulement. A quoi s’ajoute la taille des haies qui peut se faire dès à présent également – soit après la grosse pousse – pour leur permettre de rester belles jusqu’au printemps de l’année prochaine.

Nos équipes d’entretien se tiennent à votre meilleure disposition pour que votre jardin se porte et se développe au mieux !

Conseils / Blog

Inspirations

Votre jardin est trop petit ? Trop grand ? Trop en pente ? Il est parfait !

Votre terrain ou celui de la propriété que vous projetez d’acheter ne vous semble pas facile à utiliser ? Bonne nouvelle : c’est que tout y est à inventer ! Plus un jardin, paraît difficile par ses dimensions ou sa pente, plus il promet de solutions nouvelles et des ambiances originales. lire

Conseils

Plus de vie et moins de thuyas ?

Saviez-vous que les haies de thuyas ou de laurelles sont toxiques ? Des haies vives à l’inverse sont de véritables corridors biologiques qui abritent et nourrissent les insectes, les oiseaux et les petits animaux. lire

Les cookies c’est délicieux !