Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

La plante du mois de décembre : la graminée, cette beauté givrée

Inspirations

La plante du mois de décembre : la graminée, cette beauté givrée

Inspirations

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. En ce mois de décembre, ce sont les graminées qui animent de leurs magnifiques fleurs givrées nos jardins enneigés.

Lâchez ce sécateur !

« Les graminées plient sous le poids de la neige mais ne rompent pas. Ceci s’explique par la silice, sorte de roche, présente dans leurs tiges », explique d’emblée Etienne Pochon, paysagiste et horticulteur chez Mise en Scène. « Recouvertes de givre durant l’hiver, ces plantes sont aussi belles que des sculptures à observer, pour autant qu’on ne les ait pas malencontreusement taillées à l’automne ». A ce refus de l’hygiénisme jardinier, (véritable manie de vouloir tailler tout ce qui est sec au risque de « vider » nos jardins durant l’hiver !) s’ajoute l’intérêt écologique de les laisser sur pieds. Les graminées ont en effet un rôle précieux à jouer pour la biodiversité durant l’hiver : c’est dans leurs herbes sèches que beaucoup de petits mammifères et autres insectes pourront trouver refuge durant les grands froids.

Veillez à les tailler très tôt au printemps

A la fin de l’hiver, il faudra veiller à les tailler rapidement. Si possible, avant même que les nouvelles pousses démarrent à leur pied. « Si vous cherchez à retarder un maximum le moment de les tailler, grattez souvent leurs bases pour repérer les premières pousses vertes. Lorsqu’elles seront là, ce sera vraiment le dernier moment de les couper au risque, sinon, de retarder et limiter leur développement durant toute la belle saison ».

Passerelle au-dessus des vagues

Les graminées font partie des plantes qui sont belles durant toute l’année. En été, leurs floraisons variées, de toutes formes et de tous styles ainsi que la beauté de certains feuillages – marginés, panachés, souvent étroits – en font des plantes idéales pour créer de grands aplats de plantations. « Un talus arboré de nombreux miscanthus qui se balancent au vent, comme un champ de blé, sera magnifique à admirer, de l’été jusqu’à la fin de l’hiver ». Pour peu que ce mouvement – qui ressemble parfois à des vagues – soit traversé par une passerelle, lancée comme un pont, la poésie opèrera…

Très résistantes

Il existe de très nombreuses espèces de graminées, en passant du gazon jusqu’au bambou ; ce sont les stipas et les miscanthus que nous plantons le plus souvent. « Elles font partie des plantes que vous pouvez introduire sans vous poser de question, elles ne nécessitent qu’une seule taille par année, ne sont pas sujettes aux attaques de ravageurs et ne risquent pas d’attraper des maladies. Il suffit de bien choisir l’espèce en fonction du sol – sec ou humide – et de l’ensoleillement – ombre ou plein soleil. Ensuite elles se développeront très facilement », ajoute Etienne Pochon.
N’hésitez pas à faire appel à nos équipes pour vous conseiller.

Conseils / Blog

Un jardin, un secret

Nous recrutons !

Vous cherchez du changement professionnel avant les fêtes ? …… Nous souhaitons renforcer nos équipes ! lire

Inspirations

Est-on dans le jardin, dans la maison ? Ou ailleurs ?

Entre l’intérieur et l’extérieur, la frontière ainsi s’atténue… découvrez la vidéo en cliquant ici. lire

Les cookies c’est délicieux !