Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

La plante du mois de mai : l’arbre de Judée à la floraison remarquable !

Inspirations

La plante du mois de mai : l’arbre de Judée à la floraison remarquable !

Inspirations

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. C’est l’arbre de Judée qui attire notre attention en ce mois de mai, lui qui offre une floraison printanière de toute beauté !

« Cet arbre est très intéressant parce qu’il ne monte pas très haut », explique d’emblée Etienne Pochon. « Ne faisant jamais plus de 10 mètres il peut trouver place dans des petits jardins et conserver des proportions raisonnables. D’une forme ronde, il devient presque aussi haut que large. Attirant l’attention lors de sa floraison spectaculaire, ses fleurs agrippées à même le tronc sont reconnaissables de loin. »

Judas

L’arbre de Judée, ou Cercis siliquastrum, aussi appelé gainier est originaire d’Asie Mineure et d’Europe, ce qui ne l’empêche pas de résister au froid. Son nom pourrait être étroitement lié à l’histoire de Jésus Christ : ce serait sur lui que Judas se serait pendu après sa trahison envers le Christ.

Fleurs sur le tronc

Il est considéré comme l’un des arbres à la floraison la plus spectaculaire. Ses fleurs sont roses parfois violettes. Il existe même des variétés à fleurs blanches. Elles fleurissent dès le mois d’avril jusqu’au mois de juin. Petites, elles poussent par grappes sur le tronc et non sur des pédoncules spécifiques, ainsi que le font la plupart des végétaux; une particularité plus répandue sous les tropiques que dans nos pays tempérés. Comme les glycines et les fleurs d’acacias, ses fleurs sont comestibles en salade ou en beignets, en pâtisserie et en gelée. Leur goût discret est légèrement acidulé.

D’abord les fleurs

Son feuillage arrive après les fleurs. Si l’on apprécie cette plante au printemps pour sa floraison, on l’aime aussi pour la couleur dorée et lumineuse dont ses feuillent se parent à l’automne. Le tronc brun foncé, presque noir ajoute encore au contraste lorsque la fleur fleurit. Les fruits sont des gousses aplaties, qui, une fois ouvertes, sont disséminées et très appréciées par la mésange bleue et la mésange charbonnière.

Cent ans

Sa durée de vie peut atteindre 100 ans dans de bonnes conditions. Il préfère le soleil et supporte bien la mi-ombre et résiste très bien aux hivers chez nous avec une rusticité supérieure à -15°. Évitez-lui des situations trop exposées aux vents. Il lui faut un sol léger, pas trop humide. Évitez de le planter en bas d’une pente, là où l’eau risque de s’accumuler.

Ne tailler qu’au printemps

Un arbre de Judée peut devenir ce que nous appelons un arbre majeur dans un jardin. Très facile à tailler sa charpente peut facilement être admirable. Il existe aussi des variété retombantes (pleureur) aux formes très particulières et étonnantes. Veillez à effectuer sa taille juste après sa floraison au printemps et non pas l’automne au risque, sinon, d’empêcher sa floraison au printemps suivant ; car ses fleurs apparaissent sur le bois de l’année précédente. Cet arbre remarquable, ne demande en somme qu’à être admiré et dégusté ! », conclut Etienne Pochon.

Conseils / Blog

Un jardin, un secret

Nous recrutons !

Vous cherchez du changement professionnel avant les fêtes ? …… Nous souhaitons renforcer nos équipes ! lire

Inspirations

Est-on dans le jardin, dans la maison ? Ou ailleurs ?

Entre l’intérieur et l’extérieur, la frontière ainsi s’atténue… découvrez la vidéo en cliquant ici. lire

Les cookies c’est délicieux !