Mise en Scène Architecture paysagère
Bureau d’étude – Atelier – Boutique
Chemin de la Teinture 2 CH – 1169 Yens Téléphone Mail
Showroom Vaud Rue Louis-de-Savoie 23 1110 Morges Téléphone
Showroom Valais Rue Centrale 37 3963 Crans-Montana Téléphone

La plante du mois du mois de juillet, l’hosta au feuillage opulent et fascinant !

Inspirations

La plante du mois du mois de juillet, l’hosta au feuillage opulent et fascinant !

Inspirations

Chaque mois, l’équipe de Mise en Scène vous fait découvrir une plante qui lui tient à cœur. Dès le mois de juin et jusqu’à la fin du mois d’août, les hostas fleurissent pour notre plus grand plaisir. Très graphiques et généreuses, leurs feuilles sont aussi belles à admirer que leurs fleurs très parfumées. Si ces plantes sont couramment utilisées à l’ombre dans des parterres de sous-bois, certaines variétés se portent très bien également dans des zones plus ensoleillées.

Une grande variété

« Les hostas sont des plantes très graphiques et opulentes qui amènent, grâce à leur feuillage en forme de cœur très décoratif, beaucoup de lumière et de structure à un jardin », explique Etienne Pochon, horticulteur chez Mise en Scène. « Avec leurs grandes feuilles, elles sont un très bon couvre-sol lorsqu’elles sont utilisées comme un aplat dans un massif ». Certains pépiniéristes estiment même que ce sont les plantes vivaces à feuillage décoratif les plus fines et élégantes. Certaines ont une telle prestance et un développement si généreux qu’elles sont très souvent plantées seule dans une belle poterie. Les grandes variétés peuvent mesurer jusqu’à 1,5 m de haut et se substituer à un arbuste alors que les plus petites, qui ne dépassent pas les 20 cm, conviennent parfaitement à un parterre de rocaille.

Un feuillage unique

« Ces belles vivaces sont réputées pour la beauté de leur feuillage abondant et typé, très graphique, s’enthousiasme Etienne Pochon. Nul doute que vous trouverez celui qui vous plaira parmi la quarantaine d’espèces qui nous viennent de Chine, de Corée et du Japon. Leur feuillaison varie entre 8 cm et 30 cm et fluctue du vert clair au vert foncé, en passant par le gris jusqu’au bleu à l’aspect poudré. A quoi s’ajoute, pour notre plus grand plaisir, que certaines feuilles sont bordurées de blanc et d’autre marginées à l’intérieur. Elles se chevauchent pour former une touffe compacte de feuilles de forme ovale ou cordiformes (en forme de cœur), plus ou moins gaufrées, se développant en cornet.

Floraison et emplacement

« L’autre très grand intérêt des hostas est leur floraison de longue durée (parfois jusqu’à deux mois qui s’échelonnent du moins de juin jusqu’en août) parfois très parfumées. Sur de longues tiges apparaissent des hampes florales en grappes formée de fleurs cireuses en clochette, blanches, roses ou mauves. « Au moment de la plantation, veillez à choisir la variété en fonction de l’ensoleillement. Si le réflexe est souvent de planter les hostas à l’ombre, certaines variétés à feuilles bleues ou vertes résistent très bien au soleil », souffle Etienne Pochon. Si vous souhaitez, chez vous aussi, vous offrir la beauté d’un feuillage abondant, les équipes de Mise en Scène sauront vous accompagner pour trouver la variété qui conviendra le mieux à votre jardin !

Attention, la belle est délicate !
« Les principaux ennemis de l’hosta sont les escargots et les limaces qui, au printemps s’attaquent aux jeunes feuilles tendres, goulument et jusqu’au trognon ! Si vous avez la chance d’avoir un hérisson dans votre jardin, faites-en sorte qu’il y reste », prêche Etienne Pochon. Attention aussi aux blessures qui peuvent être faites sur les jeunes pousses avec le râteau lors du nettoyage des massifs au printemps ». Une feuille ainsi abimée, gardera la cicatrice durant toute la belle saison.

Un sol frais

Ces vivaces apprécient un sol fertile, profond et humifère, frais et bien drainé. Elles supportent mal la sécheresse et les fortes chaleurs de l’été qui décolorent rapidement le feuillage. « Il est utile d’ajouter chaque année une fine couche de compost à leur pied pour retenir l’humidité et favoriser leur pousse », recommande encore l’horticulteur.

Conseils / Blog

Conseils

Plus de vie et moins de thuyas ?

Saviez-vous que les haies de thuyas ou de laurelles sont toxiques ? Des haies vives à l’inverse sont de véritables corridors biologiques qui abritent et nourrissent les insectes, les oiseaux et les petits animaux. lire

Conseils

L’automne est le moment idéal pour réaménager votre jardin !

La température de l’air et celle de la terre, ainsi que le taux d’humidité sont de vrais alliés quand il s’agit de planter. lire

Les cookies c’est délicieux !